Jaulin (VI)

Sixième étape: Le conte révolutionnaire chez Yannick Jaulin.

 « Un voyage intérieur qui met en scène des parties de nous-mêmes »

Dans le livre qui accompagnait son spectacle Le Dodo (2011, éditions paradox), le conteur humoriste chanteur et comédien Yannick Jaulin évoque la force révolutionnaire des contes, c’est à dire leur pouvoir de nous amener au changement. Cet hiver, Yannick Jaulin est à l’affiche du Théâtre des Bouffes du Nord. Son nouveau spectacle, c’est Conteur ? Conteur (du 6 au 32 décembre 2013). Voici l’extrait:

« Le conte peut changer l’individu. C’est une boîte à outils, qui aide à se réparer soi-même et à se transformer en géant pour gravir des montagnes. Le conte est un voyage intérieur, il met en scène des parties de nous-mêmes. Il nous permet ainsi de comprendre cette mécanique à l’intérieur de nous. Il raconte comment s’y opposent les sorcières qui disent “attention, tu vas mourir c’est trop dangereux il ne faut pas y aller“, et les bonnes fées qui disent “vas-y n’aie pas peur“. Ils nous aident à changer nos projections de nous-mêmes, à nous rendre plus grands, à nous donner confiance. C’est une boîte à outils qui est une initiation aux chemins de la vie. (…) »