L’oiseau bleu de la forêt

L’oiseau bleu, le geai des chênes, niche haut dans les histoires et porte des messages en criant. Oiseau qui guette, oiseau qui avertit, oiseau qui rit. Oiseau qui vit toujours, en 2018, dans les forêts de chênes du plateau suisse.

Ce matin, 19 septembre 2018, les geais étaient au rendez-vous de la promenade contée dans la forêt pour rencontrer, de loin, des filles, des garçons et leurs enseignantes.  La conteuse, Ariane Racine, a raconté, à travers bois, des vieux contes et des histoires pour sentir l’air du temps, l’automne. Elle a parlé de l’oiseau bleu. Des élèves de 8 à 10 ans, curieuses, curieux, à l’écoute, à l’affût, l’ont vu s’envoler et l’ont entendu.

Dans les forêts d’Europe, là où poussent certains feuillus, les chênes, les oiseaux bleus sont chez eux. On les appelle les geais des chênes. Femelles et mâles portent la même robe ourlée de plumes bleues et exercent le même métier: jardinière ou jardinier et aussi guetteuse ou guetteur. Leurs réserves de glands sont si abondantes qu’un partie de leur trésor germe à chaque printemps, aidant la chênaie à gagner du terrain et à s’étendre au nord du continent.