Prendre le train rouge

Je me réjouis de reprendre le train rouge pour descendre à Tramelan.
La gare, en bas, plus animée au soir que les rues en pente. On y fume, on y parle, on y rigole un peu, on s’y salue entre gens d’ici et gens d’ailleurs.
Les maisons hautes à grands toits, les rues pentues, le flux des automobilistes qui rentrent, les appartements neufs qui s’allument et montrent tout. Le regard peut se reposer sur un canapé ou s’assoir au bar de la cuisine en passant le pont vertigineux qui relie la rue principale de Tramelan aux terrains de sports et de formation où les entraînements et les cours se préparent.
Je marche vers l’atelier Contes. Au fil des mois, le vent sent les regains, la forêt, les labours et le lisier, la neige qui vient. Nous allons passer du bon temps ensemble, si les gens s’inscrivent pour que l’atelier puisse avoir lieu. On verra.
L’atelier mensuel dure de août à décembre. Il se prolongera par une contade partagée, festive et réchauffante le 12 décembre 2018. Quel en sera le thème? Tout dépend de ce qui se dessinera sur le chemin des contes.L’invitation est lancée, qui l’attrappera.?
Venez suivre un atelier de contes dans les montagnes,entre pâturage et forêt, accueill·i·es par la belle équipe du CIP.